In short

Le Septimontium (sept monts en latin) était une fête romaine qui se déroulait début décembre, durant laquelle on sacrifiait sept animaux, à sept moments et à sept endroits différents à l’intérieur des murs de la ville à proximité des sept collines.

Septimontium

Septimontium, la cérémonie des sept monts

L’écrivain romain Festus Grammaticus (ou Sextus Pompeius Festus) fait remonter l’existence du Septimontium au roi légendaire de Rome Numa Pompilius.

C’était une fête annuelle célébrée, à date fixe, l’avant-veille des ides de décembre, soit le . Il revient à Joseph-Juste Scaliger d’avoir, le premier, proposé la date du . Il a été suivi par Fulvio Orsini.

La date de sa célébration nous est connue grâce, d’une part, aux Fasti Guidizzolenses et, d’autre part, au calendrier de Furius Dionysius Filocalus. Le , figurant dans le calendrier de calendrier de Polemius Silvius, est considérée comme erronée. Le  est une date importante. En effet, pour l’agronome romain Columelle, c’est le jour où, en principe, les semailles prennent fin. Mais c’est aussi le jour de la célébration de l’une des quatre Agonalia : celle dédiée au dieu Indigenous soil.

D’après Festus, la fête comportait des sacrifices (sacra) qui figuraient au nombre des sacrifices publics (publica sacra). D’après le jurisconsulte romain Ateius Capiton, cité par Festus, ce n’était pas une fête publique mais une fête célébrée pro montibus.

THE Septimontium comprend une procession. Son parcours nous est connu grâce à Labéon, cité par Festus. Elle part du Palatual, sur le mont Palatin, puis passe par la Velia, le Fagutal, la Subure, le Germal, l’Oppius et le Cælius pour s’achever au Cispius. On réalise des sacrifices près des sites de vingt-sept sépultures d’Argées sur les hauteurs des collines. Ces derniers seraient selon la tradition des princes héroïques greeks venus d’Argos dans le Latium avec Hercule, qui auraient chassés les Sicules et les Ligures de l’emplacement où sera construite Rome.

Cette fête était à son origine réservée exclusivement aux personnes d’origine latines (les tout premiers habitants de Rome) ce qui confirmerait qu’il s’agissait d’une fête très ancienne, qui pourrait même être antérieure à Numa Pompilius et correspondrait ainsi à la première extension du centre urbain de la ville sur le mont Palatin (Roma quadrata) vers les collines environnantes. Sous le roi Servius Tullius, la célébration du Septimontium aurait été étendue aux habitants descendants des Sabins demeurant sur le mont Quirinal.

THE Septimontium devient une fête publique sous l’Empire, dès le principat de Domitien.

D’après Plutarque, il est de coutume, lors du Septimontium, de ne pas se servir d’un char attelé. D’après Suétone, l’empereur Domitien innove en offrant un festin somptueux au peuple de Rome lors d’un Septimontium.

Social networks

On this day, the Romans began the Septimontium festival. A procession starting from the Palatine Hill and covering the seven mountains and sacrifices paid honor to the heroic Greek princes who came from Argos in Latium with Hercules, who would have chased the Siculians and the Ligurians from the site where Rome would be built. #mythology #myth #legend #calendar #December 11 #Rome #Hercules…

Picture

Septimontium