La Grèce antique est une civilisation de l’Antiquité des peuples de langue et de culture grecque développée en Grèce et dans la partie occidentale de l’Asie Mineure, puis, à la suite de plusieurs phases d’expansion, dans d’autres régions du bassin méditerranéen (Chypre, Sicile, Italie du sud, Égypte, Cyrénaïque) et du Proche-Orient (Syrie, Palestine), constituant des points d’implantation jusqu’en Espagne et en France à l’ouest et en Afghanistan (Bactriane) à l’est.

Cette civilisation de culture grecque se développe durant la dernière partie des « siècles obscurs » (v. 1200-800 av. J.-C.), à partir des décombres de la civilisation mycénienne, et prend forme en particulier durant l’époque archaïque (v. 800-480 av. J.-C.), et se développe pleinement durant l’époque classique (480-323 av. J.-C.) et l’époque hellénistique (323-31 av. J.-C.). La conquête romaine (entre 220 et 31 av. J.-C.) marque la fin de l’indépendance politique grecque, mais la culture grecque antique a conservé un réel dynamisme sous domination romaine, évoluant progressivement vers la civilisation byzantine à partir du ive siècle.

grèce antique fêtes

Fêtes de la Grèce Antique, Mycénienne et Helléniste

Fêtes du mois

  • 5 mars 2024 (1événement TP2T)

    5 mars 2024

    Noumenia

    En ce jour, les grecs fêtaient Noumenia, la Nouvelle Lune marquant un nouveau mois. La Noumenia est  le deuxième jour d’une fête familiale de trois jours organisée chaque mois lunaire – le Deipnon de Hekate, puis la Noumenia, suivi de l’Agathos Daimon. #mythologie #mythe #légende #calendrier #noumenia

    En savoir plus

  • 9 mars 2024 (1événement TP2T)

    9 mars 2024

    Elaphebolia

    En ce jour, les grecques fêtaient Elaphebolia en l’honneur de la déesse de la chasse Artemis. Des rituels rendent hommage à la nature et ce qu’elle offre aux humains pour vivre. #mythologie #mythe #légende #calendrier #6elaphebolion #GrèceAntique #Artemis

    En savoir plus

  • 11 mars 2024 (1événement TP2T)

    11 mars 2024

    Asklepia

    En ce jour, les Athéniens fêtaient Asklepia en l’honneur du dieu guérisseur et de la médecine. Des rites de purification permettaient aux pèlerins de commencer une cures pour soigner les maladies. #mythologie #mythe #légende #calendrier #8elaphebolion #asklepia #asklepios #Athènes

    En savoir plus

  • 12 mars 2024 (1événement TP2T)

    12 mars 2024

    libation à Héphaïstos

    En ce jour, les Athéniens faisaient une libation à Héphaïstos. Ce dieu est le père du premier roi d'Athènes et de la ville elle-même. Bien qu'il fut un dieu secondaire durant la Période Classique, il fut toujours vénéré comme il se doit à Athènes. #mythologie #mythe #légende #calendrier #Athènes #Hephaistos #Odyssey

  • 13 mars 2024 (1événement TP2T)

    13 mars 2024

    Dionysia ta astika

    En ce jour, les Athéniens fêtaient Dionysia ta astika. Ce festival date du 6ième siècle BCE, institué par les Tyrants. La légende raconte que les Athéniens furent puni d'une maladie génitale par avoir repousser le dieu Dionysos. Ils durent se couper les parties et organiser une procession portant un phallus pour se faire pardonner. La procession est devenue annuelle pour garder les faveurs du dieu. #mythologie #mythe #légende #calendrier #Dionysos #Athènes #13Mars

  • 18 mars 2024 (1événement TP2T)

    18 mars 2024

    Artémis Mounichia

    En ce jour, les grecques fêtaient les Mounichia en l'honneur d'Artémis Mounichia. Elle servit aussi à commémorer la bataille de Salamine. Il y avait des sacrifices et une procession au cours de laquelle on offrait à la déesse des gâteaux surmontées de petites bougies. Les jeunes filles étaient déguisées en ours comme lors des fêtes d’Artémis se déroulant au sanctuaire de Brauron. #mythologie #mythe #légende #calendrier #18avril #GrèceAntique #Artemis #Mounichia

  • 20 mars 2024 (1événement TP2T)

    20 mars 2024

    pandia

    En ce jour, les Athéniens fêtaient Pandia. Cette fête du printemps était adressée à Zeus en tant que dieu du ciel qui s'éclaire. #mythologie #mythe #légende #calendrier #20mars #Pandia #Zeus

Zones culturelles en Grèce antique

La Grèce antique est une civilisation de l’Antiquité des peuples de langue et de culture grecque développée en Grèce et dans la partie occidentale de l’Asie Mineure, puis, à la suite de plusieurs phases d’expansion, dans d’autres régions du bassin méditerranéen (Chypre, Sicile, Italie du sud, Égypte, Cyrénaïque) et du Proche-Orient (Syrie, Palestine), constituant des points d’implantation jusqu’en Espagne et en France à l’ouest et en Afghanistan (Bactriane) à l’est.

Cette civilisation de culture grecque se développe durant la dernière partie des « siècles obscurs » (1200-800 BCE), à partir des décombres de la civilisation mycénienne, et prend forme en particulier durant l’époque archaïque (800-480 BCE), et se développe pleinement durant l’époque classique (480-323 BCE) et l’époque hellénistique (323-31 BCE). La conquête romaine (entre 220 et 31 BCE) marque la fin de l’indépendance politique grecque, mais la culture grecque antique a conservé un réel dynamisme sous domination romaine, évoluant progressivement vers la civilisation byzantine à partir du ive siècle.

La civilisation grecque antique a exercé une influence considérable dans le monde antique, en particulier après les conquêtes d’Alexandre le Grand et durant l’époque hellénistique quand elle a dominé et influencé les civilisations du Moyen-Orient, où se sont constitués d’importants centres de culture grecque (Alexandrie, Antioche). Dans le bassin méditerranéen, la culture grecque a joué un rôle décisif, par l’influence qu’elle a exercée sur la civilisation de la Rome antique, où le grec devient la langue du savoir utilisée par les élites, au point qu’on parle régulièrement de culture « gréco-romaine ». C’est par ce biais que beaucoup de productions politiques et culturelles du monde grec antique ont eu un rôle majeur dans le développement de la civilisation occidentale.

Le monde grec reste donc très dynamique culturellement sous la domination romaine, et les cités restent le cadre fondamental de la vie politique et sociale. Durant l’Antiquité tardive (v. 250-700) le monde romain oriental, de culture grecque, prend progressivement son autonomie autour de Constantinople, qui devient la capitale de l’Empire romain d’Orient (ou Empire byzantin) et le nouveau pôle culturel du monde grec. La christianisation, qui conduit à la disparition de la religion polythéiste grecque, et le délitement progressif des institutions des cités grecques antiques, à la même époque, marquent la fin de la civilisation grecque antique.

L’influence culturelle grecque s’est aussi exercée sur la vie intellectuelle du monde arabo-musulman médiéval, et surtout en Occident où son statut de référence a été confirmé à de nombreuses reprises par la suite, plusieurs des aspects de la culture grecque antique ayant servi de sources d’inspiration. Souvent idéalisée, elle est couramment investie du statut de culture fondatrice pour le monde occidental. Les redécouvertes archéologiques effectuées sur le sol grec depuis le xixe siècle et de nouveaux regards sur les textes antiques grecs transmis jusqu’à l’époque moderne ont permis d’approfondir et de renouveler la connaissance et la compréhension de cette civilisation.